Jungle Fever au Taman Negara !

DSC_0433

 

Depuis Malacca pour rejoindre le Taman Negara et surtout la ville (enfin, la bourgade, le lieu-dit !) de Kuala Tahan, porte d’entrée pour découvrir cette forêt tropicale vieille de 130 millions d’années, tout paraît relativement facile.

Tout d’abord, vous devez prendre le bus de 8h00 à Malacca pour rejoindre la ville de Temerloh. De là, il faut négocier un taxi pour Jerantut ou mieux pour Kuala Tembeling, port d’embarquement d’où vous rejoindrez Kuala Tahan en 3h00 de bateau. Mais attention, le dernier part vers 13h00/13h30….

Bon ça, c’est quand tout s’enchaîne normalement !!!

Pour nous, l’enchaînement se sera arrêté 100 kilomètres avant Temerloh suite à une panne de notre bus partit de Malacca. Nous attendrons patiemment une heure que le bus de « secours » arrive quand le chauffeur nous indiquera que ce dernier est lui aussi tombé en panne (comme j’suis sympa, je balance la compagnie pour les prochains voyageurs : Transnacional !).

Nous louerons donc deux taxis jusqu’à Temerloh où après d’âpres négociations, nous nous ferons rembourser la presque totalité des billets de bus (si, incroyable, en Asie on peut parfois se faire rembourser…). Nouvelle course en taxi jusqu’à Kuala Tembeling où nous arriverons vers 14h30.

Et là, comme vous suivez avec attention les aventures palpitantes de notre « FRAM Tour », vos esprits perspicaces auront remarqué que l’heure ne colle pas avec le départ du dernier bateau… OUI, vous avez raison, il n’y en a plus pour la journée !!!

Mais comme nous sommes en Asie, tout finit toujours par s’arranger et nous trouverons finalement un mini-van qui nous emmènera sur Kuala Tahan en quelques heures…

Par respect pour notre GH, je ne dirai pas que nous étions à la « Dakhili House » qui restera dans notre Top 3 des chambres les plus pourries d’Asie.

Certes nous sommes à l’orée de la jungle primaire (Waouuuu !), certes les pluies tropicales sont violentes et certes la moiteur ambiante n’arrange pas les choses mais la vision de nos 3 chambres, la saleté des SDB, la crasse des matelas et l’odeur de moisi décourageraient probablement un commando de Navy Seals en vadrouille. Mais certainement pas la Caron’s family qui sortira vainqueur de ces 3 nuits sans dire un mot… ou presque (et aussi parce que les chambres étaient déjà payées peut-être).

DSC_0443

 

Mais ne boudons pas notre plaisir, cette chambre nous aura aussi permis d’approfondir nos connaissances en matière d’entomologie (oui, c’est ça ! l’étude des insectes !) et quelle joie de voir araignées, cafards et bestioles inconnues.

DSC_0290

Euh ? j’sais pas trop ce que c’est !!!!

 

Bon, cessons de nous plaindre et parlons quand même de LA JUNGLE.

Tout de suite, notre imaginaire s’emballe et nous replonge dans notre enfance en pensant au « Tarzan » incarné par Johnny Weissmuller (pour les anciens, comme mon ami Sylvain) ou Christophe Lambert (pour les gamins comme moi).

On se voit pourfendant tigres et boas, passant de lianes en lianes vêtus d’un simple pagne (mais quand même siglé Calvin Klein pour les plus chics de la troupe !) tout en poussant des cris gutturaux et en taillant notre chemin à coups de machette.

Que nenni, le chemin est hyper balisé et sécurisé, les animaux ont fui depuis longtemps ce coin pour se refugier loin de tous ces envahisseurs et si je devais par mégarde me balader en pagne, c’est probablement la horde de touristes qui fuiraient la ville de Kuala Tahan.

Nous nous baladerons quand même pendant deux jours sur ces chemins, faisant des marches de 4h00 par une moiteur infernale. Nous nous promènerons sur la « Canopy Walkway », sorte d’accrobranche version Jungle Trek.

DSC_0345DSC_0340IMG_0178IMG_0181IMG_0185IMG_0168IMG_0172IMG_0199

Nous monterons aussi jusqu’au point de vue de Bukit Terisek par un escalier pour le moins escarpé, découvrirons des chemins divers et nous tomberons même sur quelques varans et un serpent qui nous surprendra pour le moins. Ben oui, quand Dorothée nous dit : « Un serpent ! », le reflexe vous fait regarder à vos pieds, pas à 50 centimètres de vous et à hauteur d’épaules !!!

 

 

IMG_0146IMG_0145DSC_0397CSC_0568

 

Si nous ne pensions pas revivre « Greystoke », ne vous attendez pas à la grande aventure en allant à Kuala Tahan (surtout avec des enfants) ou alors il faut peut-être effectuer le trek de 9 jours en forêt, mais là, très peu pour nous… Ceci étant dit, les paysages sont beaux, les sentiers aménagés permettent une première approche de la forêt primaire et le retour que nous ferons en bateau est splendide.

 

 

 

4 réflexions sur “Jungle Fever au Taman Negara !

  1. Mais enfin Boris !!!!! peut tu arrêter de mettre ta serviette de table autour du cou ou sur ta tête ? Concernant la bestiole dans ta chambre définitivement ça me vaccine des voyages 🙂
    Sinon pour la vision de Tarzan dans la jungle, je n’imagine ni Jonnhy Weismuller, ni Christophe Lambert… mais plutôt qq’un d’autre, plus dégarni… tu vois ???? hihihihihi

    J'aime

  2. Salut les loulous. Nous revoila connectes. Vous etes beaux dans la jungle. Nous partons demain pour l’italie avec tata vivi. Bises au Caron que vous avez du retrouver avec plaisir. Bonne fin de route. Mille bacc. Famille Arma

    J'aime

  3. Coucou les enfants nous revoila selon les caprices du web. Nous avons reussi a pourcourir vos dernierd blogs. Nous sommes ravis de vous retrouver. Alors l’aventure continue avec les Caron ? Pensons affectueusement a vous. Mille bacci. Maman, papa et tata vivi.

    J'aime

  4. bonne continuation, les p’tits Plantard, vous avez « chauds et moites » et bien
    nous aussi en France, peut-être pas près de La Manche, mais au sud « pouff »,
    trop chaud cet année!!!!! Heureusement la mer est proche. Des bises de
    tous les Raquin……..Au prochain message……

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s