Bromo et Kawah Ijen , sur un nuage !!

IMG_4535

Voici venu ce que nous attendions depuis un bon bout de temps : la route des volcans et la découverte des fameux Bromo et Kawah Ijen. Pour nous, depuis Yogyakarta, cela signifie un trajet important et surtout des choix à faire.

Sur les blogs, forums de voyage ou autres, les questions pour effectuer les trajets, les visites ou pour choisir les logements sont nombreuses tant l’accès y est compliqué, la route difficile et les possibilités de visite noyautées par les locaux.

Deux possibilités s’offrent à nous, la première étant de tout organiser par nous mêmes, et la deuxième de « sous-traiter » le trajet avec un package tout en l’agrémentant de quelques touches personnelles. La première est possible et plus reposante (en terme de transports) mais elle revient plus chère que la deuxième et nous choisirons donc celle-ci (je mets les infos en fin de poste pour les futurs voyageurs !).

 

Nous partons donc en mini-bus vers 8h00 de Yogyakarta pour finalement arriver à 22h00 (oui, oui 14h00 de trajet !!!) à notre hôtel de Cemoro Lawang, porte d’entrée pour le Bromo. Bon, sachant que nous devons nous lever à 3h00 du mat, que nous n’avons pas mangé et qu’il faut bien aussi se doucher, nous n’aurons que 4h00 de sommeil avant de monter dans la Jeep qui doit nous conduire au « view point » (ben oui, nous on est voyageurs intrépides, donc « view point » ça sonne mieux, sinon on dirait point de vue comme les touristes !).

Bon ok, 3h00 du mat, ça pique un peu !!!!

IMG_4424IMG_4425IMG_4429

 

Evidemment, le Bromo étant « LA » destination sur Java, c’est grosso modo 200 jeeps qui se mettent en branle pour monter toooout ce beau monde au point de vue car le truc, c’est d’y être pour le lever de soleil prévu normalement aux alentours de 5h00/5h30.

Autant dire qu’une fois déposés au sommet et la grimpette effectuée, nous ne sommes pas seuls et que cela ressemble plutôt au métro « Châtelet » un vendredi à 18h00 (bon, là, je ne m’adresse qu’aux fins connaisseurs des transports parisiens bien sûr !).

Ceci étant, malgré les « Ehhh pas de flash !!! », « Ohhh la lumière !!! », « Faites pas bouger le grillage !! », « Mais, poussez-vous ! » de tous les Doisneau et autres Capa en herbe, l’arrivée du soleil et la découverte du Batok avec le Bromo qui fume et le Semeru en arrière plan crachant sa fumée toute les ½ heures est un spectacle magnifique et vaut bien les petits désagréments subis.

 

Une fois les photos prises et la vue intégrée au plus profond de nos pupilles, la horde reprend son métro personnel, plus communément appelé Jeep, pour rejoindre la caldeira. Et comme dirait mon pote WIKI :

«  Une caldeira, ou caldera, est une vaste dépression circulaire ou elliptique, généralement d’ordre kilométrique, souvent à fond plat, située au cœur de certains grands édifices volcaniques et résultant d’une éruption qui vide la chambre magmatique sous-jacente »

……Waouuuu ! Perso, j’appelle ça un truc plat qui nous mène au Bromo !!!!

 

Bon, le chemin grimpe un peu et malgré notre fatigue et les plaintes des enfants, nous ne prendrons pas les chevaux dont les cavaliers locaux se précipitent vers les Jeeps pour vous proposer la grimpette jusqu’à l’escalier qui monte au cratère du Bromo !

 

Une fois là-haut, la vue de ce cratère fumant, du paysage environnant et le fait d’être au-dessus des nuages procurent une sensation incroyable.

IMG_4507IMG_4500IMG_4501IMG_4502IMG_4513

 

Après cela, nous rejoindrons notre hôtel et comme nous restons une journée supplémentaire, nous profiterons du Bromo pour nous seuls sachant que tous les « tours » sont partis.

IMG_4522IMG_4521IMG_4536IMG_4535

 

Ceci étant fait, nous partons le lendemain pour une nouvelle journée de bus qui nous conduit à notre prochaine destination : le Kawah Ijen. Ce volcan abrite un lac acide d’où est extrait du minerai de soufre.

Ces travailleurs que l’on a appelé les « mineurs du Kawah Ijen », Germinal de notre époque, portent des paniers de soufre de 70/80 kilos à raison de deux fois par jour, après l’avoir extrait du fond du cratère pour un salaire mensuel estimé à une centaine d’euros. Vu les vapeurs et les conditions de travail, l’espérance de vie de ces forçats est grandement réduite.

La destination, « popularisée » entre autre par une émission de Nicolas Hulot, voit sa fréquentation touristique augmenter de plus en plus.

Est-ce un bien ? Personnellement, nous le pensons car du coup, certains mineurs accompagnent les touristes, d’autres, tout en continuant à extraire le soufre, proposent aussi des petits objets (tortues, etc.…) sculptés dans le minerai ou vendent des concrétions de ce produit améliorant ainsi grandement leur salaire. Ils verront peut-être ainsi à l’avenir, leur travail évoluer vers moins de rudesse.

Nous avons donc contribué à ce changement en nous faisant accompagner d’un mineur qui a fourni des masques aux enfants quand les gaz étaient trop forts et en achetant nombre de « petits produits » à des mineurs que nous avons croisés en chemin.

Alors certes, tous, nous compris, nous n’aurons plus cette photo du « pôv mineur portant cette ignominieuse charge ! » avant de nous en retourner dans notre GH avec piscine et peut-être que le lieu deviendra d’ici peu de temps une véritable « tour de Babel », mais, si cela doit contribuer à la fin de cette exploitation moyenâgeuse, perso nous votons pour !!!

Hormis ces propos, le lieu en lui-même est beau, la montée à travers la forêt est dure pour le parisien que je suis mais splendide.

Nous n’aurons pas la chance de voir le fond du cratère car les vapeurs, ce jour-là, étaient trop fortes mais nous ne regretterons pas de nous être levés une nouvelle fois à 3h00 du matin pour pouvoir découvrir cela !

La montée avec notre accompagnateur….

 

 Et nos forçats des temps modernes….

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Une fois redescendus, le mini-bus nous conduira au ferry d’où nous embarquerons pour notre prochaine destination, Bali !

 

Infos voyageurs (depuis Yogyakarta) :

 

Première solution :

Prendre un train pour Surabaya (Grosso modo 4h00 !) puis un taxi jusqu’à la gare routière. De là, prendre un bus pour Probolinggo d’où vous prendrez un dernier bus pour Cemoro Lawang. L’arrivée se fera en fin d’après-midi où vous devrez trouver un hôtel (peu de choix) et négocier une Jeep pour le « Point de vue ».

Nous n’avons pas pris cette option, car elle nous serait finalement revenue beaucoup plus chère que la deuxième solution.

Deuxième solution :

Nous avons pris un package avec une agence (« Bromo Tour Travel ») dans lequel était inclus tous les transports (bus jusqu’à Cemoro Lawang – Jeep à 3h00 – bus Kawah Ijen – bus pour aller au point de départ de la montée – bus jusqu’au ferry de Ketapang), deux nuits d’hôtel (Cemoro Indah et Catimor Homestay) ainsi que les petits déjs.

Nous avons inclu une nuit supplémentaire durant la négo avec l’agence « c’est possible une nuit de plus au Bromo ? Oui M., tout est possible ! Cool ! » au Cemoro Indah, profitant ainsi d’une journée de repos après les 14h00 de trajet, le réveil à 3h00 et les différentes grimpettes. Profitant aussi d’une journée seule au Bromo entre 9h00, au moment où les tours partent pour le Ijen, et 18h00/22h00 moment où les autres arrivent.

Aucun problème, le bus pour le Ijen vous prendra le surlendemain.

Tarif :

  • Pour ce forfait nous avons payé 3 x 86.000 Idr soit 2.580.000 Idr

Moitié prix pour les enfants, ce qui implique seulement 3 places dans les bus (mais suffisamment correct après nos transports Laotiens) ou dans les chambres (mais bon, vu le temps que l’on passe dedans…)

  • Nuit supplémentaire au Cemoro Indah (hôtel que je conseille vivement pour la vue exceptionnelle depuis la terrasse) pour la somme de 550.000 IDR (2 lits doubles pour le coup).

 

  • Les chambres vont de 350.000 à 1.000.000 IDR.

 

  • le Droit d’entrée pour le Bromo était, lors de notre passage, de 210.000 Idr/personne (moitié prix pour les enfants soit 3 x 210.000).

 

  • Le droit d’entrée pour le Kawah Ijen était lui de 100.000 Idr/personne (là aussi moitié prix pour les enfants).

 

Pour le Ijen, pas trop de choix pour les hôtels : le Catimor Homestay ou l’Arabica Homestay….. en gros le « tout pourri » ou le « pas terrible » !!!

Mais là aussi, vous n’y passez que quelques heures puisque à 3h00, vous partez pour le Ijen avec TOUS vos sacs (que vous pouvez laisser dans le bus pour monter au volcan bien sûr). La Lunch box du petit déj est donc fournie à ce moment-là (2 tranches de pain de mie/Beurre/un œuf dur) avec le café/thé à dispo.

Attention, durant toutes les négo, ne pas inclure le transfert en ferry jusqu’à Denpasar ou ailleurs. Très cher !

A la fin, le bus vous dépose à Ketapang, à 200 mètres du ferry. Le prix pour la traversée en ferry est de 7.500 et 5.500 Idr par adulte/enfant soit 26.000 Idr pour nous 4 alors qu’il voulait nous le vendre 100.000 Idr /personne……

Aucun problème à l’arrivée sur Bali, de nombreux rabatteurs vous attendent pour vous conduire où vous voulez à un prix qui dépendra de vos talents de négociateurs.

 

Voilà pour les infos principales, pour le reste, vous pouvez nous contacter par mail……

 

 

 

 

 

 

 

17 réflexions sur “Bromo et Kawah Ijen , sur un nuage !!

  1. Bonjour,

    Nous partons en voyage de noce en indonésie en septembre et nous aimerions vivre des moments de partage avec la population et être au plus près de leur réalité.
    Est-ce que vous pourriez me donner l’adresse mail de ce guide? Est-ce qu’il est fiable?

    J'aime

    • Bonjour,
      Nous avons fait les visites avec Gede, guide très humain, drôle et qui parle remarquablement bien français. Nous avons dormi chez lui, dans sa famille à java près de ijen, sa femme nous a préparé un grand festin avec pleins de spécialités locales. Nous avions pris trajet guide nuit et repas à sa maison. Nous avons aussi fait des visites avec lui a Bali. Nous avons sympathisé, c’est une chouette personne avec qui nous gardons contact. Vous trouverez peut-être moins cher en agence mais c’est tellement plus riche et moins impersonnel. Il est honnête et essaie de caler les prestations suivants les attentes/budget. Vous pouvez discuter avec lui, mais il doit louer la voiture, se loger qd il se déplace… Il a donc des frais et essaie de faire vivre sa famille tout en partageant sa culture et son savoir. C’est une personne passionnée et très cultivée avec qui nous avons gardé contact.
      Voici son mail :
      jede.jaya@gmail.com

      J'aime

  2. Merci pour toutes ces informations qui nous ont bien aidés.
    Bromo un endroit magnifique, on y a accès facilement à pied par la mer de sable qui nous plonge dans un paysage et une ambiance surnaturels.
    Le kawah ijen est un endroit magnifique et à la fois poignant, les conditions de travail des mineurs sont très durs. Je ne suis pas près d’oublier cet endroit.
    La descente au fond du cratère est bien à faire mais pour ceux ne souhaitant pas descendre, le site vaut vraiment le détour. Il est bien mieux d’être accompagné avec un guide et il vous donnera un masque à gaz pour la descente et toutes les explications.

    Je recommande vivement notre guide Gede et son organisation optimale qui nous a permis de découvrir cet endroit et également Java (je peux communiquer son mail en message privé si certaines personnes sont en recherche d’infos comme je l’ai été avant de partir). Nous avons pu dormir chez l’habitant et partager humainement de grands moments. Le coût est plus que raisonnable par rapport au opérateur qui proposent des circuits en grands nombres et « impersonnels » (nous avons rencontrés des français qui ont fait ce choix) et tellement plus riche.

    AInsi nous avons pu faire Bromo, Penanjakan et Kawah Ijen sur trois jours.

    J'aime

    • Bonjour Daniel,
      Je pars dès demain sur Java (arrivée à Surabaya) depuis Bali, pour entre autre, faire Bromo et Kawah Ijen. Il est dure de trouver le bon moyen pour visiter ces lieux. Je suis intéressée par votre expérience avec votre guide Gede et vos nuits chez l’habitant. Nous avons vraiment envie d’authenticité malgré le côté touristique de ces lieux. Et nous cherchons quelque chose à un tarif raisonnable, ayant un budget limité. Est ce que vous pouvez m’en dire plus ? On s’y prend un peu au dernier moment, mais on n’est pas trop pressé, on a 2 semaines pour visiter Java.

      Merci par avance,
      Jessica

      J'aime

    • Bonjour,
      Merci beaucoup pour vos informations. On part avec mon mari et nos deux enfants au mois de janvier 2017. On arrive à Surabaya et on voudrait visiter les volcans jusqu’à denpasar en deux jours. J’ai contacté des agences. On a une proposition pour un circuit en jeep, pour 400euros avec une nuit à l’hôtel à ijen ( iijen vew boroso) avec un guide qui a un anglais basique. Est ce que votre guide parle bien l’anglais ou le français? Est ce que je pourrais avoir les coordonnés de votre guide svp?
      Mon e mail est le : rymbb2002@yahoo.fr
      Merci

      Rim

      J'aime

  3. Bonjour,

    Nous partons en septembre prochain et nous souhaitons fait le Mont Bromo et Kawah Ijen en partant de Surabaya puis se rendre à Ketapang pour prendre le Ferry. Donc si je comprends bien il faut contacter l’agence qui devrait nous proposer moins de 86000IDR par personne pour le trajet(car nous partons de moins loin) et à cela se rajoute les deux nuits d’hôtel ?
    Nous souhaiterions également monter à pied au point de vue Penankajan (mont Bromo) sans prendre la Jeep, cela vous semble t-il possible de s’y rendre seul à pied ? certains blogs semble dire que cela n’est pas compliqué ? idem pour Kawah Ijen ?

    Merci pour toutes ces explications ça donne envie.
    Cdt,

    Mélanie

    J'aime

  4. Bonjour ! Sinon, pour le Kawa Ijen, il y a la possibilité de loger sur place, au village des mineurs, là où on paie le droit d’entrée : c’est plus que « pourri », mais ça permet de s’organiser comme on veut pour la balade vers le cratère, sans chauffeur.
    Bonne arrivée sur Bali ! Si vous aimez les « accrobranches », je vous conseille le Bali Treetop, à Bedugul : génial !

    J'aime

    • merci pour l’info, effectivement nous avons vu le « logement » au village des mineurs et le Catimor à côté fait hôtel 5*….. c’est dire !!!!! 🙂

      J'aime

  5. Coucou mon Dou,: c’est maman,merci pour ton gentil mail.Tout d’abord je réponds à ta curiosté:effectivement nous avons changé de voiture.Nous roulons maintenant en scenic noire nouvelle génération..J’éspère qu’elle plaira aux enfants.Ca y est,nous y sommes,papa prend le volant et moi je peux enfin revasser en voyant défiler le paysage!..Votre expédition aux volcans nous a impressionné.Découvrir ces(monstres)fumant entre ciel et terre,houf!!!…c’est juste grandiose!Vous avez du en prendre plein les mirettesBravo pour les magnifiques photos et commentaires.Bon repos à Bali.Affectueuses pensées.Mille bacci..PS:Nous vous attendons avec impatience en gare de Toulon !!!

    J'aime

    • Helllo,
      la premiere partie de l’ascension est un peu dure (grosso modo 2km) mais le reste est facile (1km)…. les enfants sont montés tranquille !!!!
      A+
      boris

      J'aime

  6. Merci pour toutes ces infos, que je garde de côté pour l’an prochain. Superbes photos ! On a hate d’y être (quoique pas tant que ça car on arrivera alors en bout de voyage…). Bon séjour à Bali !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s