De Hoï An à Saigon ou HCMV ! Comme tu veux…

IMG_4103

De retour à Hanoï après notre périple en Baie d’Halong, nous préparons la suite de notre voyage. En effet, notre séjour prolongé au Laos nous a retardé et notre visa Vietnamien est déjà bien entamé. Sachant que nous prenons l’avion le 22 pour l’Indonésie depuis Saigon, il faut que l’on avance à grands pas.

Nous décidons donc de partir directement pour Hoï An, ville classée au patrimoine de l’UNESCO et qui semble assez agréable aux dires de nombreux voyageurs. Et nous renouons donc avec les transports en bus (bon là, on recommence fort puisque nous prenons un « sleeping bus » pour un voyage de 20 heures !!!).

IMG_3887IMG_3888

 

Sur les conseils des « Touicats », nous logerons dans une nouvelle GH un peu à l’écart de la ville : la « Van Homestay ». Une famille adorable nous accueille n’ayant de cesse de vouloir nous faire plaisir et qui nous invitera, le dernier soir, à partager leur dîner familial. Une chambre spacieuse et propre et des vélos en excellent état à dispo (dont un petit pour notre Noah qui était ravi d’en avoir un à sa taille). Nous devions y rester 3 jours et finalement nous y resterons 5 jours. Bref, une adresse à garder.

http://www.booking.com/hotel/vn/van-homestay.fr.html

Le centre ville, du fait de son inscription à l’UNESCO, a été protégé et les maisons ont été restaurées. Evidemment, ces dernières sont désormais, pour la majorité, des boutiques de vêtements sur mesure, des restos et des agences de voyages mais nous nous y promènerons tous les jours, en fin d’après-midi et en soirée quand l’activité bat son plein.

Les enfants s’éclatent entre pizzas, croque-monsieur, bijoux et tee-shirts « good morning Vietnam » et bizarrement abandonnent le riz, les « Phô » et les visites de temples. Sauf, bien sûr, quand il s’agit de mettre une bougie à l’eau tout en faisant un vœu (activité hautement touristique le soir, sur le pont qui enjambe la rivière et qui est facturée 5000 Dongs la bougie par la horde de vietnamiennes présentes sur place).

 

Mais si nous sommes restés 5 jours dans cette ville, c’est aussi car après plus de deux mois « d’abstinence », nous avons retrouvé la mer et un petit coin de paradis à Ang Beach ou plus précisément à 500 mètres de là.

Un petit resto fait de bric et de broc (j’l’avais pas encore sortie cette expression !), quelques transats, une plage déserte et une famille qui restera gravée dans nos mémoires.

Tous, des grands-parents, aux parents en passant par leurs 5 enfants seront d’une gentillesse qui nous fera regretter de les quitter. Nous y déjeunerons royalement tous les jours, sur le bout de table installé sur la plage, avant de retourner nous affaler sur nos transats pendant que les kids reprennent leurs activités aquatiques. Nous les quittons, en général, vers 15h00 afin de faire nos 3 kms en vélo pour retourner en ville (ben vous voyez que je me mets au sport : 6 kms/jour !!!). En tout cas, si vous passez par Ang Beach, n’hésitez pas à prendre le chemin à gauche, avant la plage, poursuivez sur 500 mètres et tournez à droite dans le petit sentier (cf panneau !), vous serez choyés et seuls au monde !!!!

IMG_4011

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mon nouveau côté Lance Amstrong (mais pour ma part dopé à la « Tiger Beer ») fait que nous avons randonné sur les chemins qui entourent Hoï An. Et que je découvre une rizière à droite et que je rencontre des paysans avec leurs buffles à gauche. Bref, ça pédale, ça s’extasie et ça ronchonne quand le soleil tape trop fort et que la troupe souhaite rejoindre la plage…

 

Bon, le temps passant, nous nous apercevons qu’il nous reste deux jours avant le départ pour l’Indonésie et qu’il faudrait peut-être accélérer le mouvement. Renseignements pris, il faut 24 heures de bus et grosso modo la même chose en train pour rejoindre Saigon ; c’est donc en avion et pour un prix sensiblement identique à celui du train que nous rejoindrons cette nouvelle destination.

Nous passerons notre dernière journée au Vietnam en visitant Saigon, à marche forcée, à la grande joie des enfants dont le maître mot sera : « c’est encore loin ? » assené avec force et de manière régulière.

Mais nous sortirons un atout de notre manche en les emmenant dans un Mac Do repéré un peu plus tôt. Oui, je sais, ça fait pas trop aventurier notre truc, mais cela les a fait marcher 2 heures de plus, sans rechigner. En plus, trois mois sans nuggets, ni hamburgers depuis Bangkok, je peux vous dire que nous avons fait des heureux.

 

Le bonheur? si je veux !

Le bonheur? si je veux !

 

 

 

et ma préférée …..

IMG_4131

 

C’est donc bien trot tôt que nous quittons le Vietnam pour notre prochaine destination, l’Indonésie…

 

 

 

 

 

 

 

8 réflexions sur “De Hoï An à Saigon ou HCMV ! Comme tu veux…

  1. Bonjour je vous suis depuis plusieurs semaines et j’attends toujours vos nouvelles aventures. Nous sommes bientôt sur le départ ,enfin bientôt Octobre encore ,mais ça va arriver vite ..nous partons 6 mois en Asie du sud est j’ai qq petites questions a poser .Mais une me tracasse actuellement : »Aviez vous réserver vos billets d’avion en une seule fois ou les avez vous commander au fur et a mesure dans des agences? »
    D’autres questions me taraudent :pourrait on se parler par mail? je vous ai aperçu sur voyage forum aussi
    il faut dire que je suis dans la période ou je lis beaucoup de blog, de conseils pour affiner notre voyage .

    J'aime

  2. sportifs, curieux et souples aussi pour dormir dans les places libres disponibles, je vois que vous développez toutes sortes de qualités!
    on profite toujours avec joies de tes récits et photos Boris et on se réjouit de vos sourires. Barthélémy, lui continue de compter le temps restant avant de retrouver son copain. Il fait de beau progrès en géo en suivant votre parcours sur son globe! vous pouvez passer le message à Noah : il continue d’être très attendu. Rassurez vous, vous aussi êtes attendus, mais je n’ose pas parler de Paris ça fait tâche au milieu du parcours

    J'aime

    • Hello Sophie,
      Nous sommes toujours autant ravis que vous nous suiviez et de vous faire partager nos aventures. Nous sommes actuellement en Indonésie et plus précisément à Bali où nous nous reposons quelques jours après avoir exploré, à Java, deux volcans magnifiques. Ces explorations furent quelque peu fatigantes (surtout pour les enfants) mais nous en avons pris plein les yeux. Noah a été impressionné de voir un cratère de si près et en action !
      On vous fait plein de bises.
      Plein de courage à vous.
      La famille Plantard
      PS : notre périple a donné des envies de scoutisme à Noah. Je vois bien nos deux p’tits gars en camp tous les deux. Affaire suivre….

      J'aime

  3. Selamat pagi !! Si j’ai bien suivi vous êtes en Indonésie ! Avez vous pu tester le kaiteki hôtel et ses capsules à Saigon ?ravis de savoir que la Van homestay vous a plu a vous aussi……..nostalgie !
    Aujourd’hui nous nous sommes fait peter le bide avec la fondue Suisse chez nos amis car nous ne sommes pas encore rentrés en Dordogne !
    Bref on garde malgré tout un œil sur vous hate de lire la suite…..
    La bise,
    Celine&cie

    J'aime

  4. Le plus dur en voyage je crois qu’à chaque fois c’est de devoir repartir, on se trouve souvent à apprécier les endroits et on aimerait bien y rester plus mais il faut avancer !

    Vous garderez de beaux souvenirs, continuer à bien profiter !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s