Bali au ralenti…

IMG_4777

Après tous nos efforts de grimpette, nous rejoignons Bali où nous comptons, dans un premier temps, nous poser quelques jours à Pemuteran. Pour cela rien de plus simple, un ferry dont le mot « rouille » est à la lettre « A » de son dico personnel, assure la liaison en ¾ d’heure entre Java et Bali.

Arrivée à Gilimanuk, port de débarquement, nous trouvons un chauffeur (enfin, plutôt un gars se précipite vers nous !) pour nous emmener à destination après de longues négos.

Nous arrivons donc dans la ville (enfin la ville…une rue traverse ce que nous appellerions en France un hameau !!!) de Pemuteran et sa plage de sable noir.

Nous avons trouvé un bijou de Homestay. Oui, en Indonésie, nous ne sommes plus dans des « Guest House » mais dans des « Homestay ». L’appellation fait tout de suite plus classe mais ne change pas grand chose sur le fond.

Nous passerons donc 4 jours à « L’Arjuna Homestay », un petit paradis dans son écrin de verdure, au confort et à la propreté irréprochables après nos précédentes Homestay.

www.arjuna-homestay.com

 

Moments de détentes entre longues baignades dans la piscine, rattrapages de cours et inspection des environs à la recherche de restos. Bref, pas d’éperonnages de bateaux, pas de bus surchargés, pas de visites, rien, juste ne rien faire !!!!

IMG_4640IMG_4641IMG_4667

 

Mais comme ne « rien faire » me fatigue (pour ne pas dire autre chose !) très vite, je vais forcer tout ce petit monde à partir une journée sur l’île de Pulau Mejangan pour une dure journée de snorkelling (effectivement, vous avez raison, nos rapports à l’effort ont grandement changé, ça va pas être simple le retour au boulot !!!).

De plus, il nous faut faire rapidement cette sortie car le gouvernement Indonésien a décidé, d’un « commun accord avec lui-même », d’augmenter le prix, déjà élevé à la base, de 200.000 Idr/Pers/Jour et les bateliers et compagnies de plongée vont se mettre en grève pour 3 jours (… et du coup, pour nous, l’impression d’un retour anticipé en France !!!!).

Nous profitons donc de ce dernier jour avant la grève pour découvrir ce lieu merveilleux. Des coraux, des poissons multicolores, une eau transparente et chaude, de superbes tombants (j’continue à vous agacer, non ?), un peu l’impression de nager dans un aquarium…

 

 

Mais comme disait Nicolae Ceausescu, « toutes bonnes choses ayant une fin », nous quittons Pemuteran pour nous rendre à Ubud.

Selon mon guide préféré :

« Ubud s’affiche aujourd’hui comme la Mecque du ressourcement spirituel et physique »

Et bien je pense que parfois leur esprit navigue encore parfois dans les brumes des fumées post-Katmandou où qu’ils viennent de retrouver tout le stock caché de Pablo Escobar. Ce qui au final revient au même !

Certes, Ubud, malgré un tourisme envahissant et excessif (pourtant, la période forte n’a pas encore commencé !) est une ville relativement calme.

Mais ce n’est qu’une succession de Homestay, boutiques de bijoux, de fringues, d’agences de voyages et la plus forte concentration de rabatteurs au cm2. Le marché n’a pas du voir un produit frais depuis la naissance de Bouddha et la dernière habitation traditionnelle a été transformée en hôtel à l’époque néolithique.

IMG_4668IMG_4674IMG_4676IMG_4682

Nous nous baladerons aussi  à la « Monkey forest » qui comme son nom l’indique est une épaisse forêt où les singes sont rois au grand plaisir des enfants… Bon, il faut faire quand même attention, car ils tentent de vous piquer tout ce qui dépasse, comme notre bouteille d’eau….par exemple !!!

Ceci étant, nous avons quand même bien apprécié Ubud et en marchant quelques dizaines de minutes, vous pouvez sortir de ce gigantesque « shopping mall » et trouver des endroits calmes, des petites rues tranquilles et des rizières où pas un seul taxi ne vous hélera.

 

IMG_4753IMG_4750IMG_4755IMG_4758IMG_4760

Pour nous éloigner un peu plus, nous passerons une journée en scooters et nous perdrons sur des petites routes.

Des paysans qui cultivent leurs rizières, des enfants sortant de l’école, des papis discutant benoîtement ou tout simplement des instants de vie et nous découvrons un Bali plus serein. Bon, nous irons aussi voir les « terrasses » de Tegallalang, images de carte postale sous une chaleur infernale !!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les jours défilent ici aussi tranquillement entre balades, visites et petit « disfrutage » cher à nos amis voyageurs Sud américains. Le temps qui s’écoule nous alerte sur le fait que nous devons commencer à réfléchir à nos prolongations de visas.

 

Sachant qu’il faut compter plusieurs jours pour les démarches, nous décidons de nous rendre sur Lombok, vers les plages de Senggigi, afin d’être plus proche de la « capitale » Mataram où nous irons les faire prolonger. Mais nous étant facilement adaptés à la douceur Balinaise, nous reviendrons sur cette île un peu plus tard !!!!!

 

Des sourires Balinais…..

 

IMG_4694IMG_4696IMG_4691

 

 

 

 

 

 

 

 

12 réflexions sur “Bali au ralenti…

  1. Pingback: Plus que 2 mois … | Autour du monde, à 5

  2. Denis à 8h00 ce matin, dans la voiture pour le collège (et oui y en a qui travaillent) a trouvé que « votre voyage est bientôt fini », et que « c’est passé vite »… Plusieurs interprétations sont possibles… Il ne faut en retenir qu’une : vous nous manquez !
    Biz.
    Nato

    J'aime

  3. Aaah … Que c’est bon de vous lire. Avez-vous goûté au Babi guling, célèbre cochon grillé dont notre esprit a gardé un souvenir impérissable depuis 2011 ? Profitez bien de ce ralenti et merci pour les adresses, on est toujours preneurs !

    J'aime

  4. ……..ben nous on reprend le boulot demain 😬😬toujours aussi paumés dans les immenses rayons de jetetentedetoutcedonttusnaspasbesoin des supermarchés,nous nous sommes précipités dans un marché local ce matin qui nous a fait grand bien !par contre nos amis et voisins sont vraiment présents et ça fait du bien……..un peu de nostalgie en vous lisant mais aussi d’évasion !on se réhabitue bien,mais effectivement ce voyage à changé une petite part de nous,en bien nous l’espérons !
    Bisous les z’amis

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s