L’école……..

images

Enfin un sujet complexe et fort intéressant à concrétiser avant le départ…

Comme vous n’êtes pas sans savoir (toujours flatter le lecteur !), en France l’école n’est pas obligatoire.

Et oui, des générations entières d’écoliers fumistes, cancres ou potaches se sont crues obligées d’y aller confirmées en cela par cette chanson populaire nous certifiant que c’est bien « Charlemagne qui avait eu cette idée folle d’inventer l’école ! ».

Je m’insurge donc bien trop tard vu mes 46 ans, mais je tiens tel le « Julien Assange » (mais si, vous savez qui c’est quand même !! Faut suivre un peu l’actu les gars !) de l’Education Nationale à informer et révéler aux générations futures que NON NON et NON l’école n’est pas obligatoire, seule l’instruction l’est !!!!

Par contre, pour tous les écoliers n’ayant pas compris la subtilité de ce distinguo, je leur conseil d’y rester… à l’école !

Pour ceux qui souhaiteraient donc se faire déscolariser et instruire par leurs parents, la manière est fort simple. Il faut tout d ‘abord écrire de sa plus belle plume (euh ça se dit encore ça ?????)…. pardon….… ! Tapoter sur son plus beau clavier une lettre à l’attention de l’Académie de Paris.

Et comme je suis sympa, je vous donne pour les plus fainéants d’entres vous, celle que nous avons écrite :

 

Monsieur le directeur académique

 

 

Puis écrire à la mairie de votre domicile afin de les informer de cette déscolarisation.

Vous remarquerez le verbe « informer » et non pas « demander » et oui… jouissance primaire et simpliste mais en fait ils n’ont pas le choix, c’est vous qui décidez !!!!!

Pour la lettre, dans un accès de fainéantise, nous avons tout simplement remplacé « Mr le Directeur » par « Mr le Maire »

 

Nous avons enfin rencontré le directeur de l’école ainsi que les maîtresses respectives de nos enfants.

Pour info, le directeur nous a informé de la procédure à suivre et il suffira dans notre cas de réinscrire nos enfants (à la mairie) en classe supérieure en rentrant mi-Août.

Un point sera fait à la rentrée sur les connaissances acquises grâce à notre enseignement poussé et pointu mais le passage ne devrait pas poser de problème.

 

Nous avons ensuite (et oui ! hiérarchie, hiérarchie, d’abord le dirlo puis ensuite les maitresses !) rencontré les enseignantes.

Nous étions prêts, pour les convaincre du choix hautement important de ce voyage, à leur vanter les bienfaits de l’apprentissage de l’art Khmer et de la découverte des Apsaras sur les bas reliefs des temples d’Angkor.

Mais non, globalement tout le monde est emballé par ce projet, l’une des deux devrait même nous suivre et nous prévoyons de rester en contact avec la classe autour d’un projet à définir.

Les sacs à dos vont donc se remplir progressivement avec les livres de math/français, un Bled, un Bescherelle (que de souvenirs émus à l’évocation de ces mots !!!), des ardoises et autres fournitures.

Sachant que j’ai déjà téléchargé pour ma fille les cours d’histoire/géo sur le site du CNED (en accès libre) et que nous allons continuer dans cette voie afin de combattre l’ennemi ultime du voyageur indépendant… le poids !!!!!

 

Bref, nous allons donc nous transformer l’espace de huit mois, en professeurs assujettis à un apprentissage méthodique (c’est ma qualité première ça !) et rigoureux. Tout en contrôlant notre impatience (et là, me connaissant, y a du taf !) face au manque d’assiduité, d’envie et aux colères de nos deux loustics.

Ce qui ne sera finalement qu’un juste retour des choses vu ce que j’ai pu faire subir dans ma jeunesse à certains membres de cette joyeuse confrérie qu’est l’Education Nationale !!!!

 

Pour les adresses concernant l’école, c’est ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8 réflexions sur “L’école……..

  1. Bah dis donc Boris …..
    Dorothée en maitresse ok mais toi !!
    Tu vas leur enseigner quoi ,le foot!! Noah sera ravi que tu lui racontes l’histoire de Messi …
    Ta filleul adorée

    J'aime

  2. J’ai eu peur pour vous … J’ai cru que la maitresse voulait venir avec vous (« elle veut nous suivre »…). Prévoyez la gopro pour filmer de temps en temps les cours, parce que Boris en instit, c’est … chouette !

    J'aime

  3. salut à vous,concernant notre expérience……………nos sommes déçus.
    MMe la proviseur du collège de titou (qui fait donc ça 5eme en sac au dos !!) était super emballée parlant de gérer des interros que nous lui enverrions par le net afin que notre grand est un pied encore au collège et aussi dans le but de suivre sa scolarité.
    Quand nous avons rencontré la prof principale de notre fils, cette dernière pour reprendre ses mots à qualifié cette année de BLANCHE………..en gros nous sommes bien trop nazes pour prétendre apprendre quoi que ce soit à notre fils !!!……………..je m’arrête là.

    MMe la proviseur toujours aussi emballée nous a simplement demandé de lui envoyer un courrier en juin 2015 pour y inscrire Titou en classe supérieure,sans évaluation ni bilan ni rien.C’est à la fois cool et stressant car nous avons bien l’intention de relever le défi !!

    Et pour Sacha idem passage en classe sup(donc en CM2) d’office.Nous attendons toujours un petit mot des copains de classe à qui via le mail de l’école Sacha a fait passé un petit documentaire sur la culture du riz et 2 cartes postale.Pourtant l’instit semblait emballé par le projet :(((

    Quant à notre mairie,elle a fait des yeux tout rond lorsque nous lui avons apporté le document comme il est demandé de le faire mais au moins c’est fait !
    Bonne continuation !

    J'aime

    • Eh oui, malheureusement tous n’ont pas une ouverture d’esprit en adéquation avec nos envies et nos projets de voyage !!!! Mais bon la grande majorité d’entres eux reconnaissent que nos enfants ont la chance de réaliser ces projets et comprennent tout ce que cela va leur apporter….

      J'aime

  4. Bonjour,

    Ici, nous en sommes à notre 2ème mois d’enseignement en voyage, c’est pas tous les jours « facile » avec 3 enfants, dès fois, c’est usant pour les nerfs, et improviser un lieu d’étude pas toujours aisé tout dépends où on se trouve. Par contre, en suisse, pour déscolariser un enfant, une simple lettre au directeur, qui ne prends même pas la peine de nous répondre, est amplement suffisant… Quand au service des écoles obligatoires, qui doivent normalement veiller à ce qu’on donne une instruction à nos enfants, actuellement, toujours aucun signe d’eux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s