Siem Reap, entre Ibiza et Unesco !

IMG_1940

Trois bonnes heures de bus nous séparent de notre prochaine destination, la ville de Siem Reap et à la lisière de celle-ci les fameux temples d’Angkor.

Au final, nous passerons ici 5 jours entre visites avec nos amis les Colau que nous avions rencontrés à Battambang et glandouilles Plantardesque. Le programme de ces journées étant assez simple : découverte des « Artisans d’Angkor », piscine, spectacle au cirque « Phare Ponleu Selpak » (ça claque quand même plus que « Pinder », non ?), piscine, étude éthnographique d’une sorte d’Ibiza cambodgienne : « Pub Street » et ses environs ; piscine, restos entre voyageurs dont les « Touicats » que nous suivions depuis un moment (http://touicats.blogspot.com),piscine et enfin LES temples d’Angkor.

Lors de mon passage à Siem Reap il y a 7 ans, seule une moitié de rue, déjà surnommée « Pub Street », existait entre resto occidentaux et bars à bières.

Aujourd’hui, c’est l’équivalent de trois ou quatre pâtés de maison qui rivalisent à coup de « Happy Hours », de « Pizza Happy, mais sans les hours ! », de musique à fond (techno, trance… seuls les connaisseurs avertis feront la différence), de boutiques où l’on vend des vrais (si !si ! c’est la vendeuse qui m’l’a dit !) doudounes « North Face » à 99$ (en plus, vu la chaleur, c’est indispensable sur Angkor !). Nous avons même vu un tuk tuk avec des enceintes dans lequel on peut brancher son Smartphone pour diffuser sa propre musique dans toute la ville… trop sympa pour les passants !

Il ne faudra donc pas vous étonner de croiser des légions romaines de tuk tuk qui vous hèleront d’un « tuk tuk Sir ! » au bas mot tous les 2 mètres (et là, je n’exagère pas), suivi de très près par « one shake Sir ! » (mais il faut dire qu’ils sont très bons). Au final, nous nous éloignerons un peu de ce quartier pour trouver nos restos du soir.

IMG_1906IMG_1910IMG_1908

 

Heureusement, Siem Reap a aussi de beaux endroits et c’est dans une petite rue que nous irons voir les « Artisans d’Angkor », entreprise/école qui depuis les années 90 apprend à de jeunes cambodgiens l’art de la laque, de la sculpture sur bois ou sur pierre, de la dinanderie (eh oui ! de la dinanderie, moi maintenant je sais ce que c’est !), de la peinture sur soie et qui possède aussi une ferme de la soie à 20 minutes de la ville. Nous serons rester un long moment à découvrir ces métiers et finalement, mon goût pour les statuettes fait que désormais nous voyagerons avec 1kg de plus dans les valises.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Nous passerons aussi un soir avec nos amis au cirque « Phare Ponleu Selpak » (celui-là aussi faut le retenir) dont le nom signifie « la lumière de l’art » comme vous l’aurez bien sûr compris. Ici, point d’animaux enfermés toute la journée mais une troupe issue de Battambang et qui forment des jeunes enfants en difficulté à des activités pluri-artistiques (vous avez vu, j’utilise des mots durs !).

Ce cirque de renommée internationale (ceci étant dit pour la crédibilité de mon post !) a ouvert une annexe à Siem Reap depuis quelques années. Nous avons donc eu la chance de voir le nouveau spectacle de cette troupe qui retrace la vie d’une jeune khmer traversant les années sombres et douloureuses jusqu’à sa renaissance.

Bon, dit comme ça , je ne vends pas super bien le truc mais le spectacle est réellement incroyable, surtout pour un néophyte comme moi et les enfants auront aussi apprécié ce moment, les acteurs et la musique jouée !

IMG_2165IMG_2166IMG_2173IMG_2170IMG_2169

 

Mais si nous sommes dans cette ville, c’est bien sûr pour les temples d’Angkor. Comme la plupart des touristes, nous prendrons le pass de 3 jours qui permet sur une semaine d’étaler ses visites. Le prix n’est pas négligeable puisque celui-ci coûte 40$/pers, bon, la bonne nouvelle, c’est qu’il est gratuit pour les moins de 12 ans et nous n’aurons donc pas à tricher sur l’âge de nos enfants (oh c’est pas bien ce que nous voulions faire !!!).

Pour ce type de pass, il y a principalement deux circuits : le « petit tour » avec les temples du Bayon, du Ta Phrom, du Baphuon, la terrasse des éléphants et Angkor Vat et le deuxième, le « grand tour » avec les temples, euh ? Plus loin !

En tuk tuk, pour éviter la foule, on peut faire le « petit tour » en sens inverse. Et comme les chauffeurs sont hyper bien organisés, il y a donc ce troisième circuit nommé « l’opposit tour » que nous ferons le premier jour. C’est pour nous le plus sympa car il regroupe nos temples préférés.

Le deuxième jour de visite ou « grand tour » étant consacré à des temples plus éloignés, le Preah Khan récoltant les suffrages de toute la famille. Après un resto, nous finirons cette journée en retournant à Angkor Vat, sous les soupirs des enfants (Maiiiis, on l’a déjà vu celui-là !) pour qui le retour à l’hôtel et les plongeons dans la piscine étaient apparemment plus tentant.

 Angkor Vat:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 bayon:

Ta Phrom:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Preah Khan:

IMG_2094IMG_2100IMG_2097IMG_2110

Le Baphuon et notre petit resto:

 

C’est après une dernière soirée resto avec les Colau et les Touicats soit 12 personnes avec les enfants que nous clôturerons notre étape à Siem Reap. Nous avons apprécié ces moments mais nous sommes aussi pressés de rejoindre un Cambodge plus simple, plus tranquille et moins occidentalisé !

 

 

 

 

 

 

 

10 réflexions sur “Siem Reap, entre Ibiza et Unesco !

  1. Salut les plantards ! Ah ben voilà, je cherche des infos pour voir un spectacle sur siem reap et je tombe sur vous… Le Phare vous conseillez alors ? Je vais voir avec mes parents, qui nous ont rejoints pour 3 semaines. J’en profite pour vous souhaitez une belle nouvelle année et pleins de nouveaux projets !

    J'aime

    • Salut Tata !!!
      Oui, on s’éclate et on profite bien d’autant que depuis quelques semaines, nous faisons la route en compagnie d’une autre famille française avec deux enfants.Emma et Noah sont donc aux anges !!!
      Nous quittons Kratie pour remonter encore vers le Nord afin de découvrir un lac volcanique et des cascades. Ensuite, cap plus au Nord pour espérer voir des dauphins et se rapprocher de la frontière du Laos.
      On t’embrasse très fort.
      Bisous

      J'aime

  2. Super les photos! et les commentaires plein d’humour.Un peu de soleil et d’exotisme dans notre grisaille parisienne.
    Un gros bisous à Noah et Emma

    Catherine, l’instit de GS

    J'aime

    • Votre message nous fait très plaisir !!!
      Nous sommes ravis que vous nous suiviez dans notre périple et de vous offrir des bouffées d’exotisme.
      Les enfants et nous-mêmes profitons au maximum et à chaque journée qui défile, nous prenons encore plus conscience de la chance que nous avons d’être en voyage au bout du monde.
      Nous vous faisons de grosses bises et vous souhaitons plein de courage pour supporter la grisaille parisienne.
      Dorothée, Boris, Emma et Noah

      J'aime

  3. Vous nous faîtes vraiment rêver et vous nous donnez envie de réaliser ce genre de projet avec nos enfants. Depuis notre rencontre à Sukhothai, nous vous suivons et maintenant notre voyage en Thaïlande nous semble très loin….Bonne continuation

    J'aime

    • merci pour votre message, et c’est vrai, même pour nous la Thailande c’est déjà loin ! j’espère que vous pourrez réaliser ce projet !
      A+
      boris

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s