Kompong Cham, sans le macadam !

IMG_2355

J’avais bien pensé à « Ramdam à Kompong Cham » genre thriller mais franchement, je ne voyais pas trop le rapport avec notre séjour dans cette ville.

Ceci étant, nous passerons quatre jours au lieu des deux prévus dans cette ville qui ne devait être à la base qu’une étape sur notre route en direction du Laos. Après une arrivée tardive suite à un départ du bus en retard, d’une crevaison, d’une panne (ne rayez aucune mention, toutes sont utiles !), nous trouverons une petite Guest House le long du fleuve.

Comme souvent, les villes cambodgiennes en elles-mêmes ne sont pas fantastiques d’un point de vue culturel ou touristique et seuls les environs valent la peine. Cela se vérifiera encore une fois et nous prendrons beaucoup de plaisir à découvrir la campagne et les îles environnantes.

Nous commencerons d’ailleurs par la visite du village de Cheung Kok où l’on peut découvrir la vie rurale et les métiers des habitants grâce à une initiative éco touristique mise en place par une ONG (Amica).

Bon, même si de prime abord je suis parfois dubitatif et/ou suspicieux face à ce genre d’initiative, il faut bien reconnaître qu’ici c’est vraiment du bon boulot et que les habitants récoltent le fruit de cette initiative. Nous nous sommes donc promenés dans les petites ruelles du village en compagnie de l’institutrice qui pendant toute la balade nous a fait découvrir la vie des habitants. Une petite boutique (ou ce qui y ressemble !) présente à la fin la production des villageois, mais l’incitation à l’achat n’est pas le point fort de l’institutrice. Séduits par le projet, nous achèterons même quelques petites bricoles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Près du village, nous irons voir deux monts : « la colline des hommes et la colline des femmes » d’où est issue une légende locale (bon, si vous êtes un fanatique de légendes locales, je veux bien vous la raconter par mail, mais là pffffiiou non !).

Très franchement, à part les singes en haut de l’une d’entre elle (je ne parle pas de nous bien sûr !), la visite ne nous laissera pas des souvenirs impérissables. Contrairement au « Vat Nokor », temple bouddhique mahayana (me demandez pas, mahayana j’vois pas ! j’ai juste mis le nom pour faire intello…) que nous trouverons quelques kilomètres plus loin.

Les deux collines:

Le Vat Nokor:

IMG_2245IMG_2243IMG_2242IMG_2246

Rejoints le lendemain par la famille Colau et après la location de 4 scooters, nous irons découvrir les îles environnantes. Ce en quoi, en fin de journée, nous finirons recouverts de cette fine poussière ocre qui recouvre les sentiers cambodgiens en saison sèche.

Tout d’abord, l’ïle de Koh Paen que l’on atteint en traversant un pont de bois reconstruit chaque année après la saison des pluies, puis Koh Sotine que l’on peut atteindre en Scooter tant le Mékong est bas en ce moment, Koh Thmer en ferry et enfin la rive opposée en… bac (j’vois pas trop comment appeler ce moyen de navigation !).

En 5 heures de balade, nous verrons sur ces trois îles des paysages merveilleux, des gens adorables, nous entendrons des « hellos » innombrables, nous nous perdrons sur les sentiers et nous tomberons aussi sur une petite GH reprise depuis peu par un couple de jeune français dans laquelle nous passerons d’ailleurs une nuit. Bref, une journée harassante mais de celle qui nous ravie et fait réaliser aux enfants (et à nous aussi) pourquoi nous effectuons ce voyage.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La Bamboo hut Guest house…..

Nous nous sommes tout d’abord arrêtés pour boire un verre dans cette petite GH située sur l’île de Koh Paen et reprise par Max et Hélène depuis presque deux mois. Une sorte d’oasis cachée pour voyageurs au long cours puisque tous les français présents sur place étaient en baroud pour de longs mois, voire en expatriation.

Bon, l’ambiance est plus « fellow travellers » des années 70 que Palace endimanché puisque l’on ne peut y dormir que dans des hamacs avec moustiquaire accrochés à des paillottes. Mais le lieu, l’atmosphère de tranquillité et les discussions de routards enfiévrés nous ont amenés à venir y passer une nuit le lendemain (il faut bien aussi avouer que nous y avons été poussés très fortement par les enfants !).

Nous avons passé une journée et une soirée extra dans cette endroit entre Pastis, bière, pétanque, discussions (surtout orientées voyages, le bonheur !) et bon repas concocté par Max. Bon, c’est sûr que nous avons grandement remonté la moyenne d’âge de la troupe présente ce jour-là, mais franchement que du plaisir !

Quant à la nuit, me direz-vous ? Certes !

N’étant pas un commando marine des forces spéciales du GIGN delta force guyanais, j’ai assez peu l’habitude de dormir dans un hamac avec moustiquaire.

De plus, je voudrai ici dénoncer un mensonge éhonté :

On nous a appris toute notre vie et lu dans des livres que le coq chantait au lever du soleil pour réveiller les poules qui ébahies se pavanent devant ce mâle à la voix majestueuse…… Eh bien NON !

Nous, les coqs de l’île de Koh Paen, ils cocoricotent (oui, ben j’dis ce que je veux !) plusieurs fois par nuit. Et en plus, ils se répondent très souvent en cocoricotant. Alors, soit on nous a menti, soit les coqs de l’île sont aveugles pour ne pas voir qu’en général, il fait nuit à 2 heures du mat…

Si vous rajoutez à cela les bruits d’insectes divers et variés, plus les ronflements de mon voisin que par pudeur et discrétion je ne nommerai pas…… ben j’avoue ne pas avoir dormi beaucoup, beaucoup. Mais vu le moment passé ce n’était pas bien grave.

 

 

Pour conclure, voilà pourquoi nous sommes finalement restés plus longtemps que prévu dans cette ville avant de rejoindre Kratie où nous ne devons séjourner que 2 jours… Normalement !

Il est pas sympa ce coucher de soleil ?

Il est pas sympa ce coucher de soleil ?

 

11 réflexions sur “Kompong Cham, sans le macadam !

  1. J’adore tes photos : Dorothée et son dos tout cracra, Boris en tenue d’Adam dans un hamac (tu touchais par terre non ?) looool et les nuits si paisibles que vous nous contez !!! les coqs, les voisins qui ronflent (moi j’ai pareil mais sans les coqs) hahahaha
    Bon en tout cas, nous aussi on fait connaissance avec des temples : Dark Vador, Dark Maul… les temples de la SF hihihi Allez bonne route 🙂

    J'aime

  2. Waouh que c’est beau le cambodge. Le peu que j’en avais vu m’en avait convaincue (c Sophie qui ecrit). vos photos superbes le confiment. Ca donne bien envie de rentrer dedans façon Mary poppins pour s’y ballader avec vous. Mention spéciale a Boris qui persiste a retenir nom et orthographe des lieux visités. Grosses bises des derou en WE à Londres

    J'aime

  3. Coucou les enfants,me revoilà;je guette jour après jour les nouvelles.Assurément,elles paraissent excellentes.Les photos témoignent du bonheur de vivre cette aventure merveilleuse.Bourlinguer avec un JO comme Bobo quelle chance!!IA vous voir et lire tes commentaires mon gendre préféré , je voyage un peu aussi…Merci encore pour la jolie carte d’anniversaire,j’ai été très émue.Je vous embrasse très fort.Affectueusement Maman.

    J'aime

    • Coucou Mamie,
      Nous sommes actuellement au Nord du Cambodge et prévoyons de nous baigner dans un lac volcanique, de voir des cascades, des Dauphins et des tortues d’eau douce.
      Nous remontons tout doucement vers le Nord pour rejoindre la frontière du Laos.
      Nous nous éclatons toujours et les enfants d’autant plus que nous faisons le trajet depuis quelques semaines en compagnie d’une autre famille de français en tour du monde avec deux enfants.
      Emma et Noah sont aux anges !!
      On te fait d’énormes bisous ainsi qu’à papi.

      J'aime

  4. Ah foutus coqs ! Ils ont enchanté nos nuits balinaises l’été dernier lol ! je confirme : ils ne chantent pas qu’au lever du soleil 😉
    Splendide le coucher du soleil !!!

    J'aime

  5. Hum hum,laisse moi deviner !!
    Alors il a bien dormi Matthieu ????Mieux que toi….oui oui je sais j’suis une balance mais j’assume !Un très bon souvenir cette guest !Les enfants y seraient bien restés d’ailleurs nous y serions encore à les écouter !
    bises à vous 8

    J'aime

    • Finalement, nous partons de Kratie plus tôt que prévu pour Banlung. Après kompong cham, nous sommes un peu déçu par Kratie, mais peut être est-ce à cause de l’accueil de notre GH (après installation, finalement vous dégagez!)….

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s